Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

économie

  • Entretien avec Nicolas DHUICQ, de retour de Crimée

    Nicolas DHUICQ est député de la première circonscription de l'Aube, Membre de la commission de la défense nationale et des forces armées, secrétaire du groupe d'amitié parlementaire France-IMG_5010.JPGRussie.

    Il siège à l'Assemblée Nationale dans le groupe "Les Républicains" et appartient au mouvement : la Droite Populaire.

    Maire de Brienne-le-Château (Aube)

    Il se rend régulièrement en Russie et soutient avec Thierry MARIANI la levée des sanctions contre la Russie.

    Lire la suite

  • Hollande en visite à Moscou

    Poutine-Hollande-big.jpgRépondant à l'invitation du Président Vladimir Vladimirovitch POUTINE, le consternant Président "Normal" de la République Française s'est rendu à Moscou pour une visite de 24 heures.

    Au programme étaient prévus des rencontres avec la Chambre de Commerce Franco-Russe, une visite des installations d'Airbus en Russie, un passage par le musée POUCHKINE et enfin une série d'entretiens au Kremlin avec Vladimir POUTINE. Une rencontre avec la communauté française de Moscou devait clore cette visite présidentielle.

    Bien qu'accompagné de nombreux acteurs de la vie économique, aucune annonce d'envergure n'a été dévoilée, aucun contrat n'a été signé et comme toujours, la délégation d'hommes d'affaire était composée en grande partie de représentants des sociétés du CAC40 qui sont déjà implantées en Russie depuis de nombreuses années.

    Heureusement, le Président "Normal" n'a pas jugé nécessaire d'aborder les questions habituelles qui obsèdent les Socialistes : Droits de l'Homme et autres sujets de diversion.

    Contairement à la chaleur des relations qui régnait entre Vladimir POUTINE et Nicolas SARKOZY, c'est une politesse très protocolaire qui a donné le ton des échanges.

    Encore un voyage pour rien de Mr le Président Normal. Avec un tel représentant, l'image de la France en Russie n'est pas prête de s"améliorer.

    "Nicolas reviens !"  semblait dire Vladimir PPOUTINE lors de la conférence de presse commune où le président russe n'a pas caché son ennui ...

  • Le Tatarstan à l'honneur

    Plusieurs liens sont disponibles sur mon profil FaceBook avec des photos du Tatarstan

    Je remarque toutefois l'excellent article de Jérémy FELKOWSKI sur www.russiactuprime.com

    Voir cet article en cliquant ici

  • Ou était-il ?

    396e26f9adfe98917c5cfa00ab464ca8.jpg Où est-il ? Se sont exclamés certains lecteurs fidèles de ce blog; allant même jusqu'à téléphoner à ma chère maman pour s'inquiéter de ma "disparition" .

    Eh bien la réponse n'est pas d'une grande originalité : à Moscou ! Evidemment !

    Je suis, en effet, parti pour une courte mission à Moscou; où malgré le rythme de travail imposé par moi, je me suis reposé.

    Ma cure de "Russothérapie" comme j'ai l'habitude d'appeler mes voyages en Russie.

    Cette fois-ci, le contexte était particulier, car je suis arrivé le 10 octobre à Moscou, alors que le Président de la République, Nicolas SARKOZY, quittait la capitle russe après un voyage officiel de 2 jours.

    "Tu peux venir, tout est prêt pour t'accuellir" m'avaient lancé malicieusement mes collaborateurs, laissant supposer que c'est Nicolas SARKOZY qui étai venu en premier afin de préparer mon voyage. C'est de l'humour russe et cela annonçait de bonnes choses pour la suite.

    Cela faisait déjà quelques mois que je n'avais pas mis les pieds sur le sol moscovite, et encore une fois j'ai été impressionné par l'ampleur des travaux de construction et de réhabilitation de quartiers entiers. Le Moscou de 1979 n'a pratiquement plus rien à voir avec le Moscou d'octobre 2007 ! Une vraie révolution !

    Certes, tousne bénéficient pas au même niveau des fruits de la croissance russe, dopée par les revenus du pétrole et du gaz; mais grâce à la stabilisation accomplie par Vladimir POUTINE, l'économie se développe de manière civilisée et ce sont des tranches de plus en plus larges de la population qui bénéficient de ces progrès.

  • La Fée en Chine (en)fin!

    medium_Fee_attention.2.jpg après avoir remercié ces hôtes du Parti Communiste Chinois, et les avoir félicités pour la rapidité d'éxécution de leur Justice (au moins 8000 éxécutions sommaires par an), la Fée a quitté la Chine. Sans toutefois oublier d'accabler les entreprises françaises pour leur incapacité à conquérir un "marché prometteur" (A-t-elle découvert cela toute seule, ou c'est un SMS de Jean-Louis BIANCO qui lui a rappelé cette évidence ?) .

    Il est vrai qu'entre deux éclats de rire, les patrons allemands, américains, néerlandais, britanniques, singapouriens, indiens, japonais, ont du se féliciter de l'application des 35 heures et des diktats de la CGT sur l'économie française. Ainsi ils peuvent prospérer, pendant que des illusions sont administrées à une population charmée par les sourires de la Fée

  • Cette semaine dans Capital

    medium_Couverture_Capital.JPG EXCELLENT DOSSIER SUR LA RUSSIE dans le magazine CAPITAL de cette semaine.

    Pour une fois, des faits, des analyses objectives et sans a priori sur l'état et l'évolution de l'économie de la Russie.
    Les chiffres sont exacts, en particulier en ce qui concerne l'amélioration du niveau de vie des Russes, mais aussi de la dénatalité.

    Un souffle d'air pur dans la presse francophone

  • La Russie selon Poutine . Selon ARTE

    medium_poutine2.jpg LA RUSSIE SELON POUTINE , tel était le titre de la soirée Théma d'Arte consacrée à Poutine, ou le deuil de la démocratie !
    Le titre annonçait déjà le ton de la soirée . Malgré tout, j'ai tenu à regarder ces reportages désepérants de conformisme et proches du zéro en matière de journalisme . En effet, n'importe quel apprenti journaliste aurait pu recueillir les confidences d'un chauffeur de taxi pour faire le même type de reportage . Images d'archives reprises et dénaturées par des commentaires qui sentent les anti-sèches de Sciences-Po, longues interviews de viellards nostalgiques de l'URSS et qui (doctement) exposent leurs visions de la démocratie !

    En bref, le parfait exemple de reportage qui nie l'évidence et s'arqueboute sur les certitudes du passé .

    La Russie est en constante évolution, et doit faire face à des crises qui auraient englouti depuis longtemps bien des gouvernements et des régimes politiques dont sont originaires les procureurs auteurs de ces reportages.

    Si j'ai bien compris , le Président POUTINE a fauté partout !

    1- Parce qu'il n'a pas été capable de résoudre le problème Tchetchène (qu'attend-on pour s'occuper de la Corse, du Pays Basque ou de la Sicile ?) .
    2- Parce que l'économie est exangue (La Russie vient de rembourser intégralement sa dette , la France doit 2000 milliards d'euros aux créanciers)
    3- La population s'est appauvrie (pas les maffieux qui se sont réfugiés à Londres ou en Israel avec l'argent volé à l'Etat, et au peuple) . Par rapport à l'URSS ?
    4- L'expression politique n'est pas tolérée . (C'était comment sous BREJNEV ? Et ces groupuscules vus dans les reportages n'auraient même pas survécu 3 jours à l'état soviétique)

    La liste est longue et me donne la nausée.

    En un coup de baguette magique, POUTINE aurait donc du régler en une semaine ou deux le passif de 80 ans de Communisme, la gabegie de l'ere GORBATCHEV, restaurer la puissance de l'Etat perdue à l'époque de Eltsine et transformer la Russie en Koweît .

    Mais le Président POUTINE n'est pas Ségolène ROYAL, il n'a pas de baguette magique. Et quoi qu'il dise ou qu'il fasse, il est toujours critiqué et condamné.
    Heureusement il y a le peuple russe . Et , n'en déplaise aux journaleux occidentaux, c'est le peuple russe qui vote . Pas les bobos de la rive gauche !

    La Russie selon POUTINE, c'est la Russie des entrepreneurs, celle des tours de 20 étages construites dans le centre de Moscou en 3 mois . C'est la Russie des magasins approvisionnés , et ouverts 24/24 . Des investisseurs étrangers qui viennent apporter leur savoir-faire pour reconstruire un pays sur les ruines d'un système que toute cette intelligentsia socialisante a la nostalgie .

    Hélas, ces reportages contribueront envore à la construction d'une image désastreuse de la Russie. Et les Français qui se contenteront de cette propagande regarderont encore longtemps la Russie comme un pays de barbares . Sans oser comparer avec le Chine qui fait tant l'admiration des media aujourd'hui, ou les Etats-Unis dont les gages de démocratie sont incontestables ...

  • Le Tatarstan au Ministère du Commerce Extérieur

    medium_Tour_Kazan.jpgJeudi 7 septembre 2006, Monsieur IOUSSOUPOV, Ministre-Plénipotentiaire et Représentant permanent en France de la République du Tatarstan a été reçu au cabinet de Madame le Ministre Délégué au Commerce Extérieur, Madame Christine LAGARDE afin d'évoquer les relations économiques entre le France et le Tatarstan.
    J'ai eu le plaisir de l'accompagner.
    Je savais que Madame LAGARDE était une femme pragmatique et soucieuse de l'avis des autres, sans a priori. Elle constraste d'ailleurs terriblement avec le personnel politique traditionnel plutôt formé à l'exercice de la haute administration qu'aux réalités de l'entreprise.
    Par contre, j'ignorais que cet état d'esprit était aussi développé au sein de son cabinet.

    Même si nos interlocuteurs possédaient une grand connaissance du Tatarstan (ce qui est encore exceptionnel), Monsieur IOUSSOUPOV a du rappeler quelques chiffres et quelques données qui font de Kazan et du Tatarstan un paetenaire fiable pour le monde des affaires .

    J'en retiendrai 5

    - Le Tatarstan, république productrice de pétrole et de gaz, a pleinement profité de l'augmentation des cours du brut, et s'est ainsi constitué des réserves financières qui permettent à Kazan de couvrir des investissements lourds, en particulier d'équipement.

    - Grâce à la politique raisonnable du Président CHAIMEIEV, et de son Premier Ministre MINIKHANOV, le Tatarstan utilise ses ressources pour développer la République Tatare, contrairement à d'autres régions de Russie où des affairistes peu scrupuleux ont détourné le Produit Intérieur Brut vers des paradis fiscaux avant de s'envoler eux-mêmes vers d'autres cieux .

    - La réélection du Président CHAIMEIEV assure sa présence à le tête de l'Etat, et la stabilité au niveau des décisions pour encore 4 ans . De fait , Mintimer CHAIMEIEV sera encore Président du Tatarstan, lorsque Vladimir POUTINE aura quitté le Kremlin !

    - La large autonomie dont bénéficie le Tatarstan, -avec l'approbation et le soutien de Moscou-, devient un atout considérable pour le développement des échanges internationaux directs entre Kazan et le reste du Monde. Les entrepreneurs français y sont d'ailleurs les bienvenus.

    - La paix qui règne entre les communautés ethniques et religieuses fait également du Tatarstan un modèle de coexistence pacifique salué, non seulement à l'intérieur de la Fédération de Russie, mais aussi par tous les visiteurs étrangers reçus à Kazan.

    J'espère qu'après cette agréable entretien, le Ministère français et les entreprises seront plus enthousiastes à découvrir le Tatarstan et s'y implanter, comme le souhaitent chaleureusement les autorités tatares qui mettent à disposition des partenaires étrangers toutes les facilités juridiques, fiscales et bancaires pour les accueillir