Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Anecdote soviétique 28 mai 2007

    336572ef793202586dc914389bd0389e.jpg Léonid BREJNEV est à Paris pour une visite officielle. Il est attendu à l'Elysée par le Général de GAULLE f03f21d6a25d68c33cf3725e819e523c.jpg Voici déjà dix minutes que le Premier Secrétaire est attendu et le cortège n'arrive toujours pas. Paris est sous le soleil de mai, et les manifestations de la CGT apportent une couleur joyeuse aux avenues de la capitale française.
    Le Général s'impatiente sur le perron quand soudain la limousine soviétique pénètre dans la cour de l'Elysée.
    Leonid Illitch est furieux d'être arrivé en retard et lance au Général : "Monsieur le Président, comment pouvez-vous tolérer que des gens bloquent toutes les rues de Paris et sabotent la vie des Français ? Dans mon pays, des individus de ce genre seraient déjà en prison ! "
    Et le Général de répondre avec fatalisme : "Comme je vous comprends Monsieur le Secrétaire Général, mais comment faire ce sont tous des Communistes"

  • Anecdote soviétique 27 mai 2007

    d7b1a14a557d5e7b8f19a8e2cb9e4ba5.jpg Nikita KHROUCHTCHEV est en visite aux Etats-Unis, et KENNEDY lui fait visiter une usine ultra moderne. Passant devant une énorme machine il dit à son hôte : "Voici comment nous avons réussi à remplacer le travail de 1000 hommes" . Le Secrétaire Général ne veut pas paraître impressionné, et répond au Président américain : "Nous aussi nous savons comment remplacer le travail de 1000 hommes"
    KENNEDY dubitatif , ne peut s'empêcher cette question : "Ah bon; comment ?"
    Et KHROUCHTCHEV de répondre : "Avec 1000 femmes"

  • Anecdote soviétique 26 mai 2007

    60afe61abaa57297643718ef0d382944.jpg Nous sommes en février 1974 ? Alexandre SOLJENITSYNE vient d'être expulsé d'URSS et déchu de sa nationalité. Arrivé en Suisse il répond aux questions de plusieurs journalistes.
    L'un d'entre-eux demande à l'érudit : "Alexandr Issaïevitch, quelle est pour vous la définition du bonheur ?"


    Caressant sa longue barbe, le banni de Vevey répond : "C'est quand le KGB frappe à votre porte à 2 heures du matin en hurlant : KOMARDINE, c'est ici ? Et que vous répondez : non c'est la porte en face "

  • Anecdote polonaise 25 mai 2007

    d66cd220785e2af37fdfbeff24157208.jpg Lech WALESA répond aux journalistes au cours d'une conférence de presse.
    "Mr WALESA, pouvez-vous nous décrire les relations économiques qu'entretient l'URSS avec votre pays ?" Questionne le représentant du Financial Times
    A cela WALESA répond :
    "C'est très simple; nous envoyons tout notre blé aux Russes, et en échange, il prennent notre charbon"

  • Anecdote soviétique 24 mai 2007

    a8052bd0c51fc5336bb4621d16b8ea6c.jpg Mars 1951, une délégation de professeurs soviétiques visite une école primaire dans le cadre des échanges renforçant l'Amitié entre les Peuples.

    Un professeur soviétique demande à l'institutrice si elle peut interroger les élèves sur des questions de géographie.
    L'institutrice n'attend pas la traduction et aussitôt interroge une élève assise au premier rang :

    "Danuta; peux-tu me citer tous les pays amis de la Pologne ?"
    - Oui Madame ! Répond l'enfant "Il y a: l'Allemagne Démocratique, la Hongrie, la Roumanie, la Bulgarie, l'Albanie, la Tchécoslovaquie et la Yougoslavie"
    - N'en n'as-tu pas oublié un ? Rétorque l'institutrice sur le fond de laquelle perlent des goutelettes de sueur, tandis que la délégation soviétique s'impatiente.
    - Non, Madame !
    - Et l'URSS, Danuta, ce grand pays qui nous aime tant ?
    - Non Madame, l'URSS n'est pas un pays ami; c'est un pays frère !
    - Oui Danuta, mais quelle différence fais-tu alors ?
    - La différence entre les amis et la famille, c'est que les amis on les choist !

  • Anecdote soviétique 23 mai 2007

    Extrait d'une dissertation d'un étudiant en économie à l'Université d'Etat de Moscou (MGOu)

    Thème : "Qu'est-ce que le Communisme ?"

    Réponse de l'étudiant : "Qu'est-ce que du saucisson ?"

  • Courrier reçu d'un ami du XXème arrondissement

    Cher Pascal,
    blog de l’Est


    Un Socialiste peut en cacher un autre

    Il risque bien d’avoir du rififi au sein du PS parisien après la décision des instances du parti de présenter, Madame George PAU-LANGEVIN, totalement inconnue dans le 20ème arrondissement, comme candidate aux législatives dans la très populaire 21ème Circonscription.
    Michel CHARZAT, Député sortant ne veut pas en rester là, puisqu’il défie les instances de son parti, le bon François HOLLANDE secrétaire du PS (mais pour combien de temps encore ?) ainsi que son ami le Maire de Paris Bertrand DELANOË, en se présentant à sa propre succession, et en outrepassant les règles de désignation des candidats « vive la démocratie participative voulue par une certaine Ségolène ROYAL ».

    Un choix Cornélien lui était donc imposé : la Députation où la Mairie ?… et il semblait sêtre plié aux décisions du Parti en renonçant à la Députation.

    Voilà donc maintenant que le très Fabusien Député Maire du 20ème joue le trouble fête avec la soif débordante de pouvoir qu’on lui connaît, qui est surtout de cumuler les sous-sous dans la popoche ? Car on le sait bien, la vie est beaucoup plus chère dans le très chic 16ème où il réside, que chez les prolétaires où il vient chercher ses voix.

    Décidément il ne fait pas bon être socialiste en ce moment, après la terrible défaite de la Poitevine à l’élection Présidentielle y aurait-il de l’eau dans le gaz pour les législatives ?…


    Entre caviar où œufs de lump il faut choisir ? …


    Merci à toi cher Joel, pour cette clarification d'une situation politique croquignolesque !

  • Anecdote soviétique 21 mai 2007

    medium_Khrouchtchev.jpg Dans une rue de Varsovie, en 1967, un soldat sociétique et un citoyen polonais se retrouvent nez à nez. Ils voient qu'une pomme de terre est abandonnée sur le trottoir.
    "On partage en camarades ?" suggère le soldat soviétique.
    "Je préfèrerais qu'ont fasse moitié-moitié" rétorque le Polonais

  • Anecdote soviétique 20 mai 2007

    medium_staline.jpg Un nouveau pensionnaire arrive dans un camp du Goulag.
    L'un des zek lui demande : "Tu est condamné à combien d'années ?"
    "Dix ans, répond le nouveau"
    "Qu'est-ce que tu as fait"
    "Rien"
    "Ah non ! Rien c'est seulement 5 ans"

  • La réconciliation de deux églises

    medium_Les_deux_patriarches.jpgJe ne pensais pas voir cela de mon vivant ! Aujourd'hui, 17 mai 2007, jour de la St Pascal pour les latins, l'église de Russie dirigée par SS Alexei II, et l'église russe hors frontières dirigée par le Patriarche Lavr ont scellé à Moscou leur réconciliation .medium_Poutine_Lavr.jpgLa communion prise ensemble a constitué l'acte de réconciliation définitive entre les deux patriacats. Un homme clef était présent dans la Cathédrale du Saint Sauveur : Vladimir Vladimirovitch POUTINE.
    Le Président russe, accusé de tous les maux par la presse occidentale, est l'artisan de cette paix russo-russe. cela peut être peu important pour des étrangers, mais ce rapprochement au niveau des églises, le plus difficile à réaliser aprés des années d'ignorance murtuelle, est un signe magistral de la reconstruction intellectuelle de l'identité russe.