Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • République du Tatarstan

    medium_Carte_Vis_Tatarstan.jpgPourquoi devrai-je cacher la joie et l'honneur que m'a accordé Monsieur le Ministre-Représentant de la République du Tatarstan en me demandant d'être son conseiller ?

    Voilà des années que je tente de faire comprendre à des entreprises et à des personnalités françaises que je suis un authentique spécialiste des questions relatives à la Russie. Mais, en tant que pur autodidacte, les connaissances acquises au cours de ces 25 dernières années et les liens que j'ai pu constituer en Russie ne semblent avoir aucune valeur par rapport à un diplôme des Langues Orientales ou de la fac Dauphine.

    Et voilà qu'un personnage aussi éminent que le Représentant du Tatarstan m'invite à travailler pour lui et sa république, sans me demander la moindre réfrérence, ni diplôme, ni garanties.

    Ceci m'a conduit à plusieurs reflexions :

    1- Un haut fonctionnaire russe est semble-t-il plus sensible au savoir-faire que n'importe quel DRH français

    2- Quand mes amis russes me disaient "Tu n'es pas un Français comme les autres, car tu sais comment nous pensons et fonctionnons", je ne savais pas pourquoi ils me disaient cela . Je m'aperçois qu'ils avaient raison.

    3- La Russie dans toute sa grandeur et sa diversité est encore plus mal connue des Français aujourd'hui qu'avant 1914 !

    4- C'est un formidable et passionnant défi que m'a lancé le Ministre-Représentant, en me demandant de l'aider à mieux faire connaître le Tatarstan qui est pourtant l'une des républiques dont l'histoire et l'économie sont les plus riches de la Fédération . 

    J'espère que bientôt, les entreprises françaises et (pourquoi pas) les touristes viendront visiter Kazan et le Tatarstan grâce à mes conseils.    

  • Poutine et les ONG

    medium_Poutine_3.jpgEn recevant à Moscou  600 ONG dont certaines n'existent que pour vomir sur la Russie et sur le Président, Valdimir POUTINE avait plus à perdre qu'à gagner.

    Mais le Président russe a encore une fois démontré son courage et sa largeur d'esprit, et les associations de soutien aux terroristes tchétchènes ne pourront pas accuser la Russie de leur interdire de s'exprimer.

    Avec Vladimir POUTINE, c'est tout un processus, initié par son prédecesseur Boris ELTSINE qui transforme la Russie en un pays "normal" .

    Il ne faut pas oublier ce qu'était la Russie à l'époque des Communistes. En effet, à cette époque, les ONG étaient tout simplement considérées comme des agences d'espionnage. A l'exception notoire de Greenpeace qui, au travers de ses campagnes anti-françaises, servait avec zèle les intérêts du KPSS .

    Que de chemin parcouru !

    Et tant pis pour les pétitionnaires patentés qui voudraient dicter à la Russie les formules de sa mutation .

    Le Président POUTINE tient les rènes de la troïka, et c'est heureux . Pour la Russie, comme pour le reste du monde .

     

  • Hommage télévisuel à Gérard OURY

    On annonce que dimanche prochain, en hommage à Gérard OURY disparu hier, France 3 diffusera "l'As des As" .

    Personnellement je ne trouve pas ce film représentatif de l'immense talent de Gérard OURY. J'aurai préféré revoir (pour la millème fois) "La Grande Vadrouille" ou "La Folie des Grandeurs"

    Ces deux dernier films, ainsi que "le Corniaud" sont rediffusés aussi régulièrement par la télévision russe que sur les antennes françaises.

    Louis de FUNES et BOURVIL sont encore aujourd'hui, grace à ces films, d'immenses vedettes en Russie . Un statut qu'ils n'avaient certainement pas imaginé de leur vivant .

  • Gérard OURY, le rire à la Française

    medium_Gerard_Oury.jpgQuelques semaines après Raymond DEVOS, voilà que Gérard OURY nous quitte . Sans nous avoir demandé notre avis, ni notre permission.

    Celui dont les films ont fait hurler de rire plusieurs générations, et dans de nombreux pays, nous impose une réalisation que personne ne souhaitait.

    En évoquant Gérard OURY, ce sont des souvenirs de fous rires qui reviennent . Des scènes anthologiques du cinéma français . L'expression même d'un humour à la française.

    Qui ne s'est pas étouffé de rire en voyant la 2CV de BOURVIL exploser dans le Corniaud ? Louis de FUNES tentant d'arrêter les ronflements d'un officier allemand dans La Grande Vadrouille ? L'effeuillage sensuel d'Alice SAPRITCH dans La Folie des Grandeurs ? Louis de FUNES (encore lui) découvrant que Salomon est un prénom juif dans "Les Aventures de Rabbi Jacob" ?

    A ce propos, j'ai été très choqué de lire dans Le Parisien le témoignage de sa fille, Daneille THOMPSON déclarant qu'aujourd'hui il ne serait plus possible de tourner "les Aventures de Rabbi Jacob"

    Le politiquement correct étant devenu la censure d'aujourd'hui, qui sait si de grands talents comme celui de Gérard OURY ne sont pas réduits au silence ?

    Dans un monde où faire rire devient un délit, Gérard OURY n'avait plus sa place . Il a préféré le quitter

  • Utopie Libanaise

    medium_roland-castro.jpgJe  ne sais pas si c'est en rencontrant Roland CASTRO au cours de l'apéritif-débat orgnisé par mon ami Jean-Luc ROMERO le 10 juillet  que m'est venue cette idée, mais la voici.

    Toutefois, je doute que le génial architecte, et candidat à la Présidence de la République, adopte mon idée pour en faire l'une de ses propositions pour restaurer le lien social

    Voici donc l'objet de la proposition utopique :

     

    • Considérant que les entreprises en difficulté se mettent sous administration judiciaire
    • Considérant que les collectivités locales en faillite sont administrées directement par les préfets
    • Considérant les liens étroits entre la France et le Liban
    • Considérant que la Constitution libanaise est d'orgine française
    • Considérant que le Liban est un état trop faible pour s'administrer seul dans le paux
    • Considérant que ses voisins n'attendent qu'un prétexte pour le dépouiller
    • Considérant que le Liban est l'un des phares de la culture française et francophone en Orient
    • Considérant que les Libanais sont las des guerres que d'autres viennent faire sur leur territoire

    JE PRECONISE QUE LA FRANCE ADMINISTRE LE LIBAN POUR UNE PERIODE DE 15 ANS DANS LE CADRE D'UN PROTECTORAT

    En voici les avantages :

    • Pacification immédiate du pays
    • Réorganisation de l'armée libanaise sur le modèle de l'armée française
    • Fin des interventions permanentes des gloutons voisins au travers d'organisations religieuses et services secrets
    • Respect de la Constitution
    • Réorganisation de l'administration sur une base nationale et non plus confessionnelle
    • Développement économique dans un environnement pacifié .
    • Retour des élites intellectuelles et financières
    • Développement du Tourisme
    • Reforcement de la langue française
    • Retour de Beyrouth à sa fonction de carrefour entre l'Orient et l'Occident 

     

    J'espère que cette proposition volontairement provocante produira des commentaires .     

  • Et pendant ce temps là, à Nicosie

    medium_Erdogan_2.jpgA Chypre, pendant que l'attention de la communauté occidentale se concentre sur le sauvetage des malheureux Libanais fuyant leur pays, le Grand Vizir Ottoman parade aux côtés du fantoche installé par la Turquie après l'agression de 1974 .

    Cette provocation envers l'Union Européenne que la Turquie espère rejoindre est inacceptable.

    Jamais aucun pays candidat à l'entrée dans l'Union Européenne (autrefois CEE) ne s'est comporté ainsi. Mèlant menaces et provocations .

    La Turquie qui prétend être un état "normal" et capable de s'intégrer aux nations européennes demeure un état violent et totalement irrespectueux des peuples. 

    C'est une véritable politique de colonisation du nord de Chypre que les Turcs ont pratiqué depuis 1974. Ne tenant aucun compte des remarques de l'ONU (le Machin) ou des nations européennes . A tel point que même dans la zone nord, les chypriotes turcs sont minoritaires par rapport à la population importée d'Anatolie.

    Aujourd'hui encore, Ankara refuse de reconnaître l'existence même de la République de Chypre et la parade d'hier montre bien que l'état turc n'a que faire de l'avis des 24 autres pays européens.

    Refus de reconnaitre le génocide arménien de 1915

    Refus de reconnaître l'existence de la République de Chypre (memebre de l'Union Européenne)

    Refus d'autoriser la libre expression des religions autres que l'islam

    Refus de considérer l'existence du peuple kurde .

    Voilà la réalité du gouvernement ERDOGAN .

    Dans ces conditions , comment peut-on encore parler de négociations conduisant à l'adhésion d'un tel pays ?

    La question devra être posée à TOUS les candidats à l'élection présidentielle française .

    La position de LE PEN , DE VILLIERS, VOYNET, et Nicolas SARKOZY est bien connue . Mais la fée Ségolène et ses camarades éléphants sont bien discrets sur ce sujet .

  • Israel-Liban, comment éliminer un concurrent

    Les destructions infligées au Liban par l'armée israélienne dépassent largement le cadre d'une opération de maintien de l'ordre , et même d'élimination d'une organisation terroriste comme le Hezbollah.

    Quelle est la justification de la destuction de l'aéroport, de routes, de réserves de nourriture, de citernes d'essence ? Surtout dans des régions où le Hezbollah n'a jamais pu et ne pourra jamais s'implanter. A Ashrafieh en particulier, sanctuaire des Chrétiens de Beyrouth .

    Mais le Liban qui avait retrouvé une position économique d'importance dans le région constituait une menace pour Israel .

    Grace en particulier à la politique volontariste de Rafik HARIRI, et le départ des Syriens, le Liban retrouvait peu à peu la splendeur qui fut la sienne dans les années 50-60 . Confiance retrouvée, réfugiés de retour au pays

    Alors, il est facile d'imaginer qu'Israel, se sentant menacé par le Hezbollah d'une part , et par la montée en puissance économique du Liban d'autre part, ait profité de l'occasion pour éliminer un ennemi (le Hezbollah) et un concurrent (l'économie renaissante du Liban)

    Et qui sont les victimes de toutes ces tractations ? Les Libanais

     

  • La doctrine KISSINGER

    medium_kissinger.jpgDear Henry !

    L'ancien  Secrétaire d'Etat américain, Prix Nobel de la paix (1973), et néanmoins ami de personnages aussi charmants que ZHOU EN LAI, SUHARTO et VIDELA aurait développé , avant de quitter le gouvernement, en comité restreint et sans journalistes, un plan destiner à régler le problème Israélo-Palestinien : la Doctrine KISSINGER pour la Palestine. 

    Bien qu'aucun document ne vienne pour l'instant confirmer le chemin de pensée du Dr KISSINGER, il est hélas probable que ce plan ait bien existé, tant il associe cynisme et pragmatisme.

    Il s'agirait d'un plan en trois phases :

     

    1. Vider le Liban de toute sa population chrétienne que les pays amis (Canada, France, Australie, Nouvelle Zélande, Grande Bretagne, Argentine) mais aussi les Etats-Unis, seraient contraints d'accueillir comme réfugiés.
    2. Transférer tous les Palestiniens au Liban, et en faire officiellement "La Palestine"
    3. Aider Israel à repeupler les territoires (libérés) conquis avec des nouveaux migrants juifs.

    Comme il est dit plus haut . Rien ne prouve que ce raisonnement ait été transcrit. Néanmoins on peut s'étonner de voir combien les Etats-Unis ont été aveugles devant la chasse aux Chrétiens au Proche Orient et avec quel empressement l'actuel locataire de la Maison Blanche justifie à priori toutes les opérations israéliennes au Liban.

    Néanmoins, c'est bien la France qui a été la première à envoyer des moyens humanitaires et militaires pour évacuer ses ressortissants, ET les citoyens américains .

         

  • Bombardements israéliens sur Beyrouth

    medium_Ashrafieh.jpgL'opération engagée par Tsahal à la suite de la capture de deux soldats israéliens avait pour but de neutraliser le Hezbollah, nous a-t-on répété depuis une semaine.

    Comment ne pas souscrire à un tel programme ?

    Mais depuis hier, des bombardements israéliens visent dans tout le Liban des réserves de nourriture, des citernes d'eau et des objectifs dont le caractère militaire est plus que douteux .

    C'est le cas du bombardement sur le quartier Beyrouthin d'Ashrafieh. Un sanctuaire chrétien où aucun musulman n'oserait s'avanturer .

    Alors un membre du Hezbollah, encore moins . 

    Pourquoi donc Israel vise-t-il des quartiers et des régions du Liban qui (sans le manifester) approuvent son opération d'éradication du Hezbollah ?

    Serait-ce l'application de la Doctrine KISSINGER ?

    Dans tous les cas, George W BUSH, le soit-disant défenseur des Chrétiens (voir ce qui se passe en Irak) devrait passer un coup de téléphone à son homme de main OLMERT, pour lui rappeler que le Hezbollah, c'est au SUD du Liban qu'il s'est développé . Pas au pied des colonnes de Baal'bek, ni sur les quais de Jounieh, et encore moins au bas de l'escalier vers le paradis (notre photo) d'Ashrafieh    

  • Commission nationale Tourisme UMP

    medium_bandeau.5.jpgHier 19 juillet 2006,  la Commission Nationale "Tourisme de l'UMP" s'est réunie au siège de l'UMP , sous la présidence de jean-Michel COUVE, Député-Maire de St Tropez.

    Cette dernière réunion de travail avant les vacances avait pour but de faire le point sur les  travaux réalisés par les différents groupes de travail depuis le mois de mars et tirer les conclusions des débats organisés lors de l'assemblée générale de juin.

    Il ne fait plus aucun doute que les politiques (UMP) de haut niveau commencent à s'intéresser de manière de plus en plus sérieuse au formidable impact du tourisme dans différents domaines, comme l'a prouvée la présence de Jean-Claude GAUDIN, venu personnellement pour clore l'Assemblée Générale du 16 juin. (notre photo)

    medium_UMP_tourisme_JMC_JCG.3.jpgCette commission revêt un caractère totalement inédit dans le fonctionnement d'un parti politique. En effet, plutôt que de nommer un chargé de mission ou un Secrétaire National chargé du Tourisme, Nicolas SARKOZY a choisi de laisser à Jean-Michel COUVE, la totale liberté d'organisation de son groupe de travail.

    Le Député-Maire de St Tropez -dont le pragmatisme est connu-, a préféré constituer cette commission regroupant des parlementaires, des élus locaux, des fonctionnaires territoriaux Et des professionnels des différents secteurs du tourisme. 

    Est-ce le charisme de Jean-Michel COUVE ou la volonté clairement exprimée de tous ces intervenants de ne plus voir le Tourisme considéré comme un gadget, mais cette commission a produit un travail si conséquent que de nombreux acteurs du tourisme se sont sentis ENFIN considérés et que le PS a été obligé de se mettre à réflechir sur le sujet.

    En octobre, le résultat des travaux sera présenté à la presse et remis à Nicolas SARKOZY .

    Et au PS dans tout cela ?

    Au risque de paraître confortablement ironique, on ne peut constater qu'une chose : ça patauge !

    Selon l'organigramme officiel (dont la lecture est plus fastidieuse que l'énumération des fonctions des offiiciers de l'armée mexicaine), il y aurait 2 personnes chargées plus ou moins du tourisme :

    Une déléguée nationale auprès du Secrétaire National chargé de l'Economie et de la Fiscalité

    Un délegué national chargé du tourisme maritime, auprès de la Secrétaire Nationale chargée de la mer .

    Bien sûr, il n'est pas question de débats, ni de concertation avec les professionnels. Pour le PS, le Tourisme c'est : le camping, les congés payés et 1936 . On croit rèver !

    La hauteur de vue qui se détache des travaux de la Commission "Tourisme" de l'UMP, comme la qualité des interventions des professionnels du secteur sont sans commune mesure avec l'indigence de ce qui précède.

    Reste à traduire cette compétence en message politique .