Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • 29 mai 1453, une sinistre date pour l'Europe

    29 mai 1453, en fin d'après-midi, on retrouvait le corps inerte du Basileus dans la Basilique Ste Sophie. C'était la fin d'un empire, mais plus que cela : d'une civilisation.

    Constantinople, la deuxième Rome, avait réussi à préserver le riche héritage des Grecs et de Rome, tandis que les rois et empereurs latins étaient retournés vers la barbarie en ce bas Moyen-Age.

    Ce 29 mai, une ville, mais surtout une civilisation, authentiquement appuyées sur deux continents et deux mondes étaient anéanties. Jettant des peuples européens entiers dans l'esclavage, éteignant pour 4 siècles la lumière de l'espoir.

    Malheur absolu pour les Chrétiens d'Orient, et honte totale pour ceux d'Occident. Honte à ces royaumes et empires chrétiens qui abandonnèrent perfidement Constantinople au martyr; plus occupés par leurs mesquines disputes (Louis XI et Charles le Téméraire, entre autres) que par le sort du dernier rempart à la conquète musulmane.

    Les Latins avaient déjà manifesté leur perfidie lors de la 4ème croisade, en 1204. Partis pour délivrer le royaume de Jérusalem, les "preux chevaliers", plutôt que d'affronter les soldats de l'Islam, avaient préféré piller, saccager et massacrer la population de Constantinople; rendus jaloux par son raffinement et la richesse de ses trésors.

    Jamais l'Empire, ni la Polis ne s'en relevèrent. Ce qui explique en partie le désastre de 1453.  

    Et les hordes de janissaires pûrent ravager l'Europe, et s'approcher des portes de Vienne. A ce moment l'Europe chrétienne comprit la menace que représentaient les Ottomans.   

     

    Pourquoi évoquer le 29 mai 1453 aujourd'hui, pourraient dire certains ?

    Très simple :

    1- Il y a un an, une certaine Europe, recroquevillée sur ses petites habitudes, refusait un projet d'avenir qui en aurait fait un vrai poids lourd face à d'autres menaces mondiales

    2- Les négociations d'adhésion à l'UE de la Turquie ont débuté . Les Turcs sont de nouveau à nos portes.

    3- Pendant que certains exigent la liberté de leur culte sur notre territoire, y compris sous la forme la plus fanatique, c'est la chasse ouverte aux Chrétiens dans tout l'Orient (Irak, Liban, Iran, Indonésie, Pakistan, Afghanistan) et l'Afrique (Algérie, Egypte, Nigéria, Ethiopie) J'y reviendrai dans d'autre posts ultérieurement.

    4- Si la Turquie entre dans l'UE comme n'mporte quel pays et selon les structures actuelles, c'est elle qui gouvernera l'Europe dans 30 ans. Accepter avec fatalité cette prespective, c'est faire preuve de la même couardise que les Européens du 15ème siècle.

    5- Le 30 mai 1453, un autre Empire devint le seul protecteur des chrétiens dans la zone, et sa capitale devint la "troisième Rome" : Moscou. Il serait temps de considérer la Russie plutôt comme un allié que comme une menace.

     

  • Jean-Luc ROMERO

    Demain mon ami Jean-Luc ROMERO, à la tête d'une délégation de l'association qu'il préside (Elus Locaux Contre le Sida) se rend à Moscou dans le cadre de rencontres avec les associations homosexuelles russes et pour participer à une Gay Pride très controversée.

    C'est pour Jean-Luc un moment important de son action dans le lutte contre le Sida, l'homophobie et tout ce qui lui tient à coeur depuis des années et pour laquelle il ne néglige ni son courage, ni sa propre santé.

    J'avais espéré emmerner Jean-Luc avec moi lors de mes fréquents voyages à Moscou pour lui faire découvrir une ville en pleine expansion, couverte de grues qui édifies des immeubles à l'architecture étonnante et impensable à Paris . Pour lui faire visiter une ville où certains supermarchés sont ouverts 24/24 ! Une ville où l'on travaille dur pour gagner l'argent que l'on dépense aussitôt sans compter .

    On parle souvent de Londres, de Berlin et de Shangaï pour illustrer le dynamisme de certaines villes qui attirent les énergies et les investissement et pour les comparer à Paris qui est en train de s'endormir dans ses souvenirs des années 50 . Moscou est aussi une ville qui grace à son courageux Maire, Youri LIOUJKOV, a réussi à se débarrasser des oripeaux du Communisme pour devenir une ville active et attrayante.

    Bon voyage à Jean-Luc . Mais je ne desespère pas de le faire revenir avec moi pour visiter la Moscou du 21ème siècle .   

  • Quand stars mettent leur grain de sel

    Nous assistons depuis ces dernières semaines à de bien curieuses prises de position de le part de certaines star du spectacle ou du sport. En effet, ces personnalités se sentent obligées de nous faire part de leur point de vue sur des sujets de société en y mèlant convictions personnelles et discours établis par d'autres. C'est en particulier le cas à propos de la nouvelle politique d'immigration que Nicolas SARKOZY est en train de mettre en place et d'expliquer, LUI, sans haine ni vindicte. Que ces personnes de grand talent aient un point de vue, je les en félicite, et je me réjoins du fait qu'elles ne fissent pas partie des sans-opinions. Mais je m'interroge sur la légitimité du message qu'elles tentent de faire passer. Lilian THURAM, Yannick NOAH et Richard BOHRINGER ne vivent pas de manière très continue en France. Hier soir, cours de l'emission de Marc Olivier FOGIEL, Richard BOHRINGER nous a fait part du fait que son amour pour l'Afrique l'avait conduit à prendre la nationalité sénégalaise. Une démarche aussi sincère que courageuse.
    Mais alors pourquoi vient-il s'ingérer dans les affaires politique d'un pays qui n'est plus le sien ? Yannick NOAH, dont une grande partie de la vie est américaine semble surpris qu'une France en pleine crise, ne puisse plus accepter de nouveaux arrivants s'ils ne respectent des critères définis . Le Grand Yannick aurait-il oublié qu'aux Etats-Unis, l'obtention de la carte de Verte, et l'obtention de la nationalité est aussi soumise à des criteres ?
    Quand à Lilian le héros de 1998 (Espérons qu'il nous charme encore en Allemagne cette année), pourquoi se sent-il agressé lorsqu'il est question de "racailles de banlieue" . Les premier concernés n'arborrent-ils pas des chemisettes avec le sigle "Kaï-Ra" sur la poitrine, fiers du surnom qu'ils se sont eux-mêmes donnés ? Lilian, dont la vie est parfaitement connue, n'a rien à voir avec ces gens. Pourquoi s'identifie-t-il à eux ?
    Mesdames et Messieurs les stars (on dit "célébrités" désormais), ayez des avis, faites en part, mais si vous voulez défendre ces idées au Parlement ; présentez-vous devant les électeurs.  Mais ça, c'est plus compliqué que de commenter dans la presse ou à la television !
      

  • Droit de vote aux Etrangers

    Après St Denis, c'est la ville Communiste de Stains (Seine-Saint-Denis) qui organise un "referendum" parfaitement illégal sur le droit de vote et d'éligibilité des étrangers non-communautaires aux élections locales ET nationales.

    Par delà l'aspect racoleur d'un parti qui cherche à tous prix de nouveaux clients; en espérant ainsi se maintenir aux commandes de quelques villes et de circonscriptions, la question du droite de votes aux étrangers n'est plus tabou.

    Pourquoi en effet ne pas réfléchir à ce droite , et aussi AUX DEVOIRS qui s'y rattachent ? Dans ce département de la Seine-Saint-Denis, il y a des milliers de gens qui sont français par la naissance, sans le savoir, mais qui vomissent chaque jour sur notre pays tout en en profitant comme des parasites. Alors pourquoi ne pas envisager de donner la parole à ceux qui y travaillent honnêtement et contribuent à l'économie de notre pays.

    Ce dossier doit être ouvert, sans arrières-pensées électorales (contrairement au  Maire de Stains) et en étudiant au rythme acceptable par tous, les avantages et les inconvénients d'une telle réforme.

    Personnellement, je crois qu'il ne faudrait aborde rle sujet qu' après les élections présidentielles, législatives et municipales de 2007-2008 afin de ne pas engager des réactions brutales ou des débordements de démagogie comme nous en avons déjà si souvent été les témoins . 

    La définition des critères est le premier point, et rien que sur ce point, le débat sera long. Alors préparons-nous .   

     

  • Le démembrement de l'Europe

    Il n'y a plus de Yougoslavie !

    Qui peut se féliciter de cette nouvelle situation ? Je m'interroge sur cette volonté de détruire des états qui avaient été construits sur des compromis et (hélas) sur des tas de cadavres, mais dont les composantes avaient réussi à développer ensemble des espaces viables et auto-suffisants.

    Aujourd'hui, on s'appuie sur des "traditions historiques" pour séparer les pièces d'un même appartement en croyant faire de chacne d'elle un nouveau foyer.

    Quand je dis "traditions historiques" j'aimerais que l'on me fournisse les preuves de l'existance d'un Etat Letton ou d'un Etat Estonien. 

    Si le fait d'avoir été constitué en principauté sous l'autorité d'une puissance supérieure constitue les fondement d'un état, alors après le Monténégro, c'est le Salzbourg, la Bavière, le Hanovre qui doivent vite demander leur indépendance . Sans parler de la Savoie, l'Ecosse, la Bourgogne, la Castille, et Venise qui furent de VRAIS états.

    Heureusement, la France est un pays-nation, et à l'exeption de certains, motivés par des enjeux plus mafieux que politiques, personne ne songe réellement à l'indépendance de la Corse, de la Bretagne, du Pays Basque ou du Val de Loire.

    Mais certains de nos voisins n'ont réalisé leur unité qu'au cours du XIX siècle : Allemagne et Italie. Et chez d'autres, l'unité est fragile : Espagne, Royaume Uni, Belgique. Alors pourquoi tous ces Européens qui n'ont que le mot "Union" à la bouche se sont-ils acharnés à équarrir la Yougoslavie ?

    L'Europe a-t-elle vocation à n'exister que dans le morcellement ?     

  • A vos poches les Européens !

    Et voilà , encore un nouvel état en Europe : La République indépendante du Monténégro ! La belle affaire !

    Achevant ainsi le processus de destruction de la Yougoslavie, les puissances européennes (accompagnées par un acteur d'outre-mer très soucieux de la division de l'Europe) dans leur grande naïveté, saluent la prise d'indépendance du Monténégro . Un état d'opérette digne de Tintin dans les Balkans, incapable de s'autosuffire, et qui va vite tenter d'adhérer à l'Union Européenne pour réclamer des subventions d'équipement, et payer l'armée de fonctionnaires que ce nouveau statut d'état indépendant va produire .

    Que va-t-il advenir de la minorité Serbe (32 % de la population), des habitants qui ne parlent que le Serbe (63% de la population !!!), des Orthodoxes ? . Seront-ils chassés dès la semaine prochaine vers Belgrade ?

    Et ce "nouveau pays" , sur quelles richesses va-t-il se développer ? Le Tourisme: la ressource des pays du Tiers-Monde ? Si fragile et fluctuante au gré des troubles ou des catastrophes naturelles ?

    Pour ceux qui voulaient voir le Serbie ruinée, c'est presque réussi. Mais les Serbes ne se sont JAMAIS laissés faire (ni par les Turcs, ni par les Oustachi, ni par les Nazis, ni par les Communistes, ni par l'OTAN)  et il est craindre que ces manipulations balkaniques ne soient les pousses de conflits à venir.  

     

  • SARKOZY en Afrique

    Nicolas SARKOZY se rend à partir d'aujourd'hui au Mali, au Bénin puis au Libéria. Je l'envie beaucoup car si je ne suis jamais allé au Libéria, je connais bien le Mali et le Benin , et aui la chance de connaître les Présidents A.T.T et Mathieu (les surnoms par lesquels on les évoque)

    Malgré les agitateurs (sans doute manipulés par la Gauche française; il suffit de lire Libération et le Monde pour s'en convaincre) qui manifestent dans les rues de Bamako, il ne fait aucun doute que Nicolas SARKOZY recevra l'accueil digne de l'hospitalité chaleureuse des Maliens. Une fois encore, SARKOZY est en rupture avec le système détestable des relations appelé "Françafrique" . C'est en Afrique qu'il faut expliquer aux populations qu'il est illusoire d'espérer un avenir radieux en France, car la France n'a plus les moyens de les accueillir. En ce qui concerne le Mali, que l'on n'aille pas raconter que les Maliens qui sont venus en France ont fui la dictature. Les présidents Alpha hier, et ATT aujourd'hui ont montré leur grande aptitude pour la gestion démocratique du pays . Les manifestations anti-SARKO ne se passeraient sûrement pas ainsi dans une dictature africaine . 

    Il faut que cesse cette illusion encore perceptible en Afrique selon laquelle la vie en France est facile. Les colporteurs de ce mensonge sont les Africains eux-même hélas.

     

    En effet quand le cousin qui habite à Montreuil arrive dans le village de Yelimané avec son beau costume et les cadeaux pour toute la famille, il ne dit pas le soir, sous l'arbre à palabres, et devant les Anciens, qu'il vit dans un taudis. Au mieux dans un foyer où le marchand de sommeil (souvent de la même ethnie, mais arrivé avant) lui fait payer l'usage d'une sinistre paillasse à l'heure !

    Il ne dit pas non plus qu'il doit travailler clandestinement à la plonge dans un grand restaurant où il fait 35 heures en 3 jours. Il ne dit pas non plus qu'il est racketté par "le chef du village" (un ancien du foyer) pour payer son billet d'avion, et son pèlerinage à la Mecque .

    Le Cousin de France, ne raconte pas non plus aux enfants comment il doit faire face au racisme et à toutes les crises de la société française .

    Alors les enfants qui écoutent le Cousin de France se mettent à rèver . Et on les retrouve quelques années plus tard sur des bateaux pourris; victimes de réseaux mafieux de passeurs, prêts à affronter le danger pour rejoindre ce "paradis" .

    Non, il faut que cela cesse. Il faut que les étudiants africains qui viennent se perfectionner en France puissent retourner au pays, et y mener le développement de l'économie. Avec leur famille, et selon les coutumes locales.

    Pourquoi y-a-til plus de médecins béninois en France, tandis que les mlédecins français exercent en Afrique au sein d'organisation humanitaires ? Tout marche à l'envers en ce moment . 

    Un médecin malien n'est il pas plus utile à Bamako pour expliquer les dangers du sida en bambara, ou en sarakolé plutôt que de se débattre en France avec les difficultés de l'hopital ?

    J'espère que Nicolas SARKOZY, avec son bon-sens habituel, arrivera à faire passer le message.

    Quand aux propositions de la Gauche en matière d'immigration, pas besoin de les résuler , il n'y en a pas !

     

  • Kasparov : "Echec au Tsar !"

    Youri KASPAROV, l'ancien champion du Monde d'échecs veut se présenter à la prochaine élection présidentielle pour succéder à Valdimir POUTINE !

    Non, cette information n'a pas été publiée dans VOICI ou GALA. Le multi-champion d'échecs n'imagine pas en subir un. retentissant !

    Acec sa coalition hétéroclite qui va des ultra-conservateurs (Communistes) aux Ultra-Nationalistes (pour lesquels JIRINOVSKY est un homme de gauche) le grand champion espère conquérir les tours du Kremlin.

    Mais le peuple russe est plus subtil, et politiquement éduqué que le presse occidentale ne l'imagine.

    En effet, pour une écrasante majorité des Russes, meux vaut la compétence et l'autorité de Valdimir POUTINE, plutôt que l'aventure et le désordre. Moscou n'est pas la Californie; et KASPAROV n'est pas SCHWARTZENEGGER.

    Heureusement, en Russie, ce qui excite la presse n'a que peu de chose en commun avec la réalité quotidienne.

    Le Président POUTINE, conscient de la puissance de l'arme énergétique aujourd'hui en sa possession, a arrêté le démantellement du système de controle des richesses nationales qui menait la Russie vers le Tiers Monde.

    Contrant ainsi l'influence directe ou sous-jacente d'Halliburton, la société du Vice-Président américain Dick CHENEY. Ce dernier, plus prompt à organiser des complots anti-russes depuis les capitales sous son contrôle (Vilnius) que je se pencher sur les Droits de l'Homme au Kazakhstan dont le sous-sol est gorgé de pétrole.

    Youri KASPAROV beneficielrait-il lui aussi des moyens et de la logistique des "organisations humanitaires" qui ont si facilement oeuvré pour l'installation des fantoches YOUKATCHENKO et SAAKATCHVILI sur les trônes d'Ukraine et de Géorgie ?

    Pourquoi Gary KASPAROV ne s'intéresse-t-il pas plutôt au développement économique de le république dont sa mère est originaire, et qui a tant besoin de notoriété : l'Armenie ?  Ce petit pays qui résiste avec courage aux agressions extérieures et aux blocus .

    Que Youri KASPAROV mette son immense prestige au services des territoires qui ont besoin d'aide au lieu de servir les intérêts d'une mafia dont les intérêts le dépassent .

  • Reconnaissance du Génocide arménien

    «Le gouvernement a décidé de détruire tous les Arméniens résidant en Turquie. Il faut mettre fin à leur existence, aussi criminelles que soient les mesures à prendre. Il ne faut tenir compte ni de l'âge, ni du sexe. Les scrupules de conscience n'ont pas leur place ici».

    Talat Pasha, Ministre de l'Intérieur

    L'actuel gouvernement turc est en train de se braquer contre la France car une proposition de loi présentée par le PS impliquerait des sanctions pénales envers les personnes ou les institutions qui feraient preuve de négationnisme au sujet de la tragédie de 1915 .

    Je suis tout d'abord outré par les pressions exercées par le gouvernement d'Ankara sur les parlementaires français, et encore plus par le chantage économique auquel est prêt à se lancer le gouvernement turc. Celui-ci souhaite-t-il que la France expulse tous les commerçants turcs installés sur son territoire ? Légaux comme clandestins ?

    Par ailleurs, je ne comprends pas pourquoi la Turquie se bloque sur ce problème de reconnaissance du génocide arménien.

    Ne serait-il pas facile à Monsieur ERDOGAN de déclarer que "...sous un autre régime, (l'Empire Ottoman)  n'ayant aucun rapport avec la République turque proclamée par Mustafa KEMAL et dont le le régime actuel est l'héritier, l'élimination de la population arménienne de l'Empire a été décrétée et que les autorités actuelles ne se sentent aucunement responsables des atrocités commises par un régime disparu"

    La Turquie actuelle n'a en effet rien à voir avec le sanguinaire Empire Ottoman, et la Turquie ne manque pas d'intellectelle (dont l'élite  francophone) pour trouver une solution diplomatique et syntaxique permettant de sortir de cette impasse.

    La République Française d'aujourd'hui n'est pas non plus responsable des Croisades ou de la St Barthelemy.



  • Hommage à Anne-Marie ENGLER

    J'ai rencontré Anne-Marie lundi dernier, lors du Café Politique de Jean-Luc ROMERO en présence de Brigitte LAHAIE. Nous avons échangé quelques mots et j'ai aussitôt apprécié sa compagnie.

    Aujourd'hui, je découvre qu'elle a fait une formidable publicité à mon Blog  : le BLOG de l'Est (et non pas le Blog Soviétique comme une amie farceuse l'a surnommé) .

     

    Merci Anne-Marie pour ce lien, merci pour votre énergie et la sincérité de votre engagement . A bientôt

     

    Pascal